... comment ça rôtir en enfer pour le reste du reste du temps ce n'était donc pas déjà ça que de plier des heures durant à écouter l'autre sur chaire nous haranguer  à voix de fer ?

Litanie, supplément inédit

... brebis ainsi que nous étions tant égarées qu'il nous fallait brave berger nous écoutions et en sortant nous demandions qui allait faire maintenant le loup.

Litanie, supplément inédit

... à tant frapper nos pâles poitrines ça finissait par sonner creux mea culpa mea culpa nous ânonnions cette autre langue et ce n'était qu'une de plus dont nous ne saurions jamais rien.

Litanie, supplément inédit

... qu'on se goinfrerait d'hosties gâteaux planqués derrière l'autel maître et qu'on ne grossirait jamais puisque l'esprit saint ne pèse rien du tout.

Litanie, supplément inédit

... dire que personne ne comprendrait jamais cette histoire de sainte trinité qui était une et trois, preuve sans doute qu'aucun de nous n'avait la bosse des maths.

Litanie, supplément inédit

... et s'il est dans le pain juste consacré alors dedans les miettes aussi ?

Litanie, supplément inédit

... et l'autre archange terrassant son démon une sale histoire au-dessus de nos têtes ;

... tant de dorures tout le temps dans l'encens du mystère fermé ;

... sur les meubles la cire faisant part du rite on ne saurait jamais.

 

supplément inédit à Litanie
(inclus dans Légendes version papier | version numérique)

... alors tout ça juste pour un peu de vin, du pain, s'endormir tranquillement dans une nuit sans fin ;

... des silences et dedans rien qui puisse trahir les anges, à croire qu'ils n'existaient même plus ;

... une vie éternelle à attendre quoi ?

 

supplément inédit à Litanie
(inclus dans Légendes version papier | version numérique)

... quel goût le paradis ses fruits quel goût l'eau coulant fraîche sous les rochers quel parfum pour les fleurs et quel vert pour les arbres et le ciel lui quelle sorte de bleu s'il y avait ciel là-haut dedans nos poches grognaient des billes et donc là-bas elles aussi ?

... noire comme une soutane venait la nuit pour tout l'hiver ;

... une lourde cloche secouant tout et même les murs et les pigeons qui s'enfuyaient mais pas longtemps.

supplément inédit à Litanie
(inclus dans Légendes version papier | version numérique)

... corbeaux dessus le mur gris tous noirs et gras tous bruyants une ribambelle qu'aucun caillou ne dispersait et nos prières pas plus pour ces dernières on sait pourquoi ;

... les mêmes au loin à ras volant sur la neige blanche vers les collines on les voyait de l'enterrement on les suivait du bout des yeux sans remuer nos têtes gelées seule manière d'oublier là le froid piquant et cette envie d'abandonner croix encensoir le bénitier dans son or faux puis de courir vers les portes vides ;

... personne ou presque dans les étés pour se mourir ceux qui passaient on s'en souvient mais pas du reste sauf l'incendie.

supplément inédit à Litanie
(inclus dans Légendes version papier | version numérique)

... longues files n'en finissant pas parallèles jusque devant le prêtre et ce mystère en bouche les hosties blanches auprès de nos palais ensuite accrochées molles et avec elles cet autre mystère ce même goût cette décoration gâteaux de nos dimanche mais alors cette gourmandise qu'on nous disait l'un des sept capitaux n'en était pas vraiment ?

... confessions vaines on recommencerait de toute manière alors vraiment pourquoi passer ce temps à genoux à expier on oubliait même quoi dehors des hirondelles nous appelaient avec leurs cris rasants l'une d'elle parfois entrant par les portes grandes ouvertes fuyant de suite ce n'était pas un lieu pour elles ;

... mosaïque rongée du carrelage de nous tout usé et des pèlerins en dénombrer chaque carreau aidait toujours à tromper l'ennui de la messe.
 

supplément inédit à Litanie
(inclus dans Légendes version papier | version numérique)

... alors ces morts se savaient-ils tels ou peut-être rêvant d'eux-mêmes jouant autour de la fontaine dessous les arbres verts bleus étaient-ils toujours là à se croire plus que nous vivants ?

... un vin blanc jaune parfumé comme les blés son sang à lui était donc transparent ;

... cette paresse de livre qu'on ne lirait jamais qu'on déposait dessus l'ambon dont on pensait quel poids et tant d'histoires lesquelles vraies lesquelles pour nous toutes inventées lesquelles pour chuchoter ce qu'on ne pouvait pas entendre ;

supplément inédit à Litanie
(inclus dans Légendes version papier | version numérique)

... l'honneur de porter cette croix en entrant dans la nef tu parles meilleure place pour voir les copains se marrer dans les bancs des côtés ;

... alors tous nos péchés il nous fallait donc dire mais on ne savait plus s'ils étaient vraiment vrais — ce pouvait être telles histoires qu'on racontait pour nous aussi avoir au moins commis une faute qui vaille la peine qu'on se donnait ;

... et donc même pour lui qui attendait assis sur toute l'éternité le temps passait ?

supplément inédit à Litanie
(inclus dans Légendes version papier | version numérique)

... laissez venir à moi les petits enfants qu'il disait trop tard nous étions maintenant à jouer dans nos cabanes de branches et de boue sèches ;

... et de là-haut est-ce qu'on voyait plus loin ? ;

... le bruit des crécerelles ces sauterelles on en riait à s'en décrocher les poignets.

supplément inédit à Litanie
(inclus dans Légendes version papier | version numérique)

... cloué d'accord mais le marteau était devenu quoi ? ;

... on ne savait pas alors ce que serait la dernière communion, dans quel décor la scène se passerait — maintenant de le savoir, c'était un indicible ;

... tout le long de l'allée centrale le carrelage chaque année branlant un peu plus et le tapis dessus venu qui n'y changerait rien, on trébucherait quand même, chacun son chemin de croix personnel, ne pas tomber surtout ne pas tomber les copains regardaient.

supplément inédit à Litanie
(inclus dans Légendes version papier | version numérique)

... même chemin l'entrée du mort de la mariée des communiants seule variation dans la palette les couleurs et les visages ;

... tomber trois fois, que n'avait-il des genouillères ;

... en haut son nid l'orgue d'ennui on en bâillait des heures durant tous de concert.

supplément inédit à Litanie
(inclus dans Légendes version papier | version numérique)

Licence Creative Commons